Titre.gif Accueil.gif
Fillinges01b.jpg

En l’an de grâce 1908, La Fanfare paroissiale de Fillinges  fut créée sous l’impulsion du curé Marullaz, bien vite rejoint dans son idée par l’abbé Desbiolles, qui en devient le chef d’orchestre. Très vite, la Fanfare va compter une quinzaine de musiciens, tous très jeunes – le doyen avait 20 ans ! Le premier nom que lui donne son créateur était d’ailleurs : «la Fanfare des Enfants de Fillinges ».

En 1912, l’effectif a doublé et la Fanfare compte alors une trentaine de membres. En 1926, les musiciens, ainsi que certains Fillingeois, tous bénévoles, s’attellent à la construction de la salle paroissiale. Pouvant contenir jusqu’à 180 personnes, elle permettra la réalisation de nombreuses manifestations.

En 1929, après la mort du curé Marullaz, la Fanfare prit un nouveau tournant avec l’abbé François Guyot, qui lui permit d’atteindre un niveau musical remarqué. En arrêtant la direction de l’harmonie en 1965, l’abbé Guyot sera le chef ayant gardé la baguette le plus longtemps, avec à son actif 38 ans de direction…

Pendant ces années, la Fanfare, encouragée par ses résultats, se produira dans de nombreuses communes environnantes.


Fillinges1.jpg

C’est à ce moment que la Fanfare perd son caractère paroissial. En 1972, Marius Bergoënd reprend la direction des membres répartis sur près de 8 communes. Le nom «Fanfare de Fillinges» ne convient donc plus et cède sa place à «L'Harmonie des Voirons».

Durant ces années, l’effectif passe de 35 à 84 membres, notamment grâce à l’ouverture aux femmes. Comme à son accoutumée, l’Harmonie continue à participer à un maximum de manifestations pour faire partager sa musique.

L’année 1986 sera marquée par l’arrivée de la première chef d’orchestre du Chablais, Francoise Cottonet.

Fillinges3.jpg
En 1998, l’Harmonie devient municipale. Elle compte alors 45 musiciens dont 15 femmes.
Nous organisons le Festival des musiques du chablais.

Commence alors une période de concours
 : Brioude en 2000 (2ème division), Clermont-Ferrand en 2002 avec les nouveaux costumes (passage en 1ère section), puis Aurillac en 2005 (1er prix permettant d’accéder en 1ère division). En 2006 l’Harmonie adopte le nom d’«Orchestre d’Harmonie Municipal de Fillinges», OHMF.

Fillinges1b.jpg
En 2008 elle fête ses 100 ans, avec un concert réunissant tous les anciens, l’édition d’un CD, la création d’une bannière remplaçant l’historique drapeau, la rénovation de la salle de répétition, et organise à nouveau le festival des musiques du Chablais.

En 2009,
après 23 ans de direction couronnés de succès, Françoise choisi de laisser la direction et retrouve sa place à la clarinette, Vincent Bourgeois prend alors la direction de l'orchestre.

L'orchestre se modernise, passage à l’ère numérique, création d’un nouveau site internet, nombreux investissement (pupitres, clarinette basse, piccolo, soubassophone,…) et renforcement de l’implication dans l’École de Musique.

En 2014,
Un gros défi a été relevé pour la fête du 14 juillet avec un spectacle pyromélodique. Le tir des feux d’artifice calé au rythme d’un morceau spécialement créé pour cette occasion par Bruno Peterschmitt, directeur du Brass Band des Savoie et interprété par l’Orchestre d’Harmonie Municipal de Fillinges. Une pièce pour cors des Alpes et orchestre intitulé «Arti fill’ en joie».


En 2015,
 L’orchestre remporte pour la première fois le Ruban Blanc lors du défilé du Festival des Musiques du Chablais à Douvaine.


Son directeur : Vincent Bourgeois
Son président : Jean-Benoit Maire

Festival de musique du 25 juin 2017, organisé par l' Logo%20HCT%20couleur%20pt.gif Harmonie Chablaisienne de Thonon et du léman