Historique Complet  


Historique : (version complète) Version résumée (cliquez ici)

Tout l'historique en images


Il était une fois, une bande de 21 compères, tous musiciens et bons vivants.
Ils créent en 1902 la "Fanfare Chablaisienne".

Sous la présidence de Léon PINGET, et avec son premier directeur Léon FOREL, elle assure pendant de nombreuses années l'organisation de soirées musicales et théatrales grace au talent de chacun.

C'est avec M. VULLIEZ, son nouveau président, et sous la direction de Charles BARBERO que la société se présente à son premier concours en 1911, à Lausanne ou elle emporte tous les premiers prix avec félicitations du jury.

La guerre de 1914 met un terme au développement de la Fanfare, alors conduite par un chef de musique en retraite, M. CHAMPANNET.


Après la Guerre de 14-18

C'est en 1919 que le président Albert BAUD rassemble les quelques musiciens survivants et parvient à maintenir une situation précaire jusqu'en 1924.

En avril de cette meme année, Victor PETER, d'un coup de baguette magique transforme la Fanfare en Harmonie. L'apparition des clarinettes permet de diversifier le répertoire.

Elle anime la cité lémanique en donnant des concerts Place du Chateau puis au kiosque à Musique de la Place des Arts dès 1931.

Avec Marc HAUTOT de 1931 à 1935, la Chablaisienne se rend encore plus célèbre pour son interprétation d'oeuvres de valeur. Elle est ensuite dirigée par Messieurs PERRAUD, LEDANT, MOUILLE et HABOURDIN.

En septembre 1939, la guerre arrête pour la deuxième fois l'élan de la société. Afin de conserver une certaine activité musicale à Thonon, les deux Harmonies de la ville, sont regroupées sous la direction de M. BERNARD pour assurer les services officiels.


Après la Guerre de 39-45

Dès 1944, Edouard PETER reprend en main l'Harmonie sous la présidence de Charles PASSAQUIN.

Elle repart tambour battant en organisant en 1949, le 6° Festival des Musiques du Chablais. Elle revêt cette meme année son premier uniforme.

En 1952, sous la direction de Henri BRETON, elle fête ses 50 ans, qui restent un moment riche en émotions musicales, en particulier avec la participation de la Musique des Equipages de la Flotte.

En 1953, l'Harmonie est administrée par une comission de trois membres, Charles PASSAQUIN, Luc FAVRAT et Paul BERTHERAT-PACCARD, tandis que la direction est confiée à David LUCAS.


La Période Joseph Lanovaz

Tout d'abord chef intérim à l'automne 1955, le directeur de la Musique de Veigy, Joseph LANOVAZ, devient officiellement Directeur Titulaire de l'Harmonie en 1956. Il lui apporte un nouveau souffle. La présidence est alors assurée par Luc FAVRAT.

Le directeur, conscient que la qualité musicale passe par une solide formation crée en 1957, une école de musique. D'abord exclusivement masculine, elle ouvre ses portes en 1970 à la gente féminine. Anne Marie LANOVAZ devient alors la première musicienne de l'Harmonie : toute une révolution !

L'essor de l'Ecole de Musique et de la société nécessite alors un changement de locaux et c'est à la Sainte Cécile 1972 que le jeune président Jacques ESCOMEL et les autorités de la ville inaugurent les nouveaux batiments situés Avenue Jules Ferry.

Dès lors l'Harmonie ne cesse de progresser.

En 1975, à Charbonnières, elle est classée en 1re Division, 2e section. Elle améliore son niveau l'année suivante à Mâcon, en obtenant le prix ascendant.

A Aix-les-Bains en 1978 et en 1980, elle monte en Division Supérieure A puis B. Elle se fait remarquer en 1981 au Concours Mondial de Kerkrade en Hollande, elle obtient deux médailles d'argent en concert et défilé et se classe en tête des musiques françaises engagées.

Ensuite elle confirme son classement aux concours nationaux, en 1985 à Beziers, en 1988 à Saint-Marcellin et en 1991 à Oyonnax.

L'ouverture d'esprit de la société lui fait caresser toutes sortes d'activités : le théâtre, avec sa participation dans "l'Arlésienne" avec le théatre de la Grange, la télévision, avec l'enregistremnet des "Musiciens du Soir", les échanges avec la ville jumelée d'Eberbach, la participation à la Matagasse, l'enregistrement de disques, ...

Pour son 75e anniversaire, le président Didier DUTRUEL met sur pied trois jours de festivités, suivi par le 80e anniversaire, ou le président René DUTIL marque cet événement par cinq journées musicales.
Toujours avant-gardiste, la société ressent alors le besoin d'établir un lien entre l'Ecole de Musique et l'Harmonie, d'où la création de la Classe d'Orchestre de l'Ecole de Musique en 1984.
La présidence est alors assurée par Louis MERMIN puis par Guy MEYNET qui organise la sortie à Eberbach en 1988.

En 1991, Sylviane MOREL devient Présidente de L'Harmonie.

En 1992, La Chablaisienne fête ses nonante ans. Pour ce 90e anniversaire elle organise sous la responsabilité de Michel MERMIN une semaine de festivités clôturée par le 47e Festival des Musiques du Chablais.

Lors de cet anniversaire Joseph LANOVAZ évoque la possibilité de prendre sa retraite.
Et c'est le Dimanche 27 Mars 1994, lors d'un concert d'adieux que Joseph transmet sa baguette de chef à son fils Claude.

La Période Claude Lanovaz


La Classe d'Orchestre permet à de nombreux musiciens talentueux et passionés de goûter aux délices de la direction musicale

Claude LANOVAZ et Vincent DUCROT ont débuté en 1984, Jean-Marc LACHAT en 1986, d'autres les imiteront : Damien DEPRAZ en 1997, Laurent ARENDEL en 1998 ...

Claude LANOVAZ est choisi comme Directeur de L'Harmonie Chablaisienne en 1993.

De par ses études à la fois instrumentales et de direction musicale il permet à l'Harmonie Chablaisienne de découvrir de nouveaux horizons. Le son de l'orchestre s'étoffe à la fois en textures sonores et instrumentales nouvelles. La recherche d'une richesse et d'une profondeur sonore parfois négligée par les formations amateurs fait partie du travail de base de Claude LANOVAZ.

En 1995, La Chablaisienne obtient un Premier Prix Ascendant en Division Excellence à OYONNAX, s'affirmant ainsi comme un des meilleurs orchestres d'Harmonie de la région Rhône-Alpes. Elle est alors présidée par François FLORET.

En 1996,L'Harmonie organise un Concours National d'Orchestre D'Harmonie sous le patronnage de la C.M.F et avec la participation de la ville de Thonon-les-Bains. Le succès est au rendez-vous et durant un week-end, Thonon devient la capitale de la musique d'Harmonie. Devant un tel succès le Concours National sera de nouveau au programme en 1998,2000 et 2002.

L'Harmonie sort aussi des sentiers battus et tente de nouvelles expériences musicales. En 1996, elle accompagne Steven MEAD à l'euphonium. En 1997, elle se lance dans une saga musicale : l'Odyssée Musicale de l'Espace. En 1998, elle crée un spectacle original sur le thème de l'Espagne : Los Sainetes Españoles. En 1999, elle accompagne François KILLIAN au piano.

En 1999, Guy MEYNET est élu Président. La Chablaisienne est confirmée en Excellence Section A lors du Concours de Sanvignes-les-Mines cette même année.

L'an 2000 marquera un tournant dans la vie de l'Harmonie. Ses statuts vieux de 90 ans sont dépoussiérés et actualisés pour se conformer aux réglementations et usages en vigueur.

En 2002, l'Harmonie fête son Centenaire. Pendant une année elle organisera une soirée musicale par mois, proposant au public divers spectacles musicaux. Ce centenaire sera clôturé par le spectacle l'Anneau, une adaptation de la Symphonie Le Seigneur des Anneaux fondue dans une mise en scène théâtrale et chorégraphique. Ce spectacle connut un succès retentissant: lors des deux soirées des spectateurs ne purent assister au spectacle faute de place !

En 2003, Philippe CHESSEL est élu Président. L'année 2004 sera chargée en évènements. Les trois écoles de musiques de la ville de Thonon fusionnent pour ne former plus qu'une seule entité: l'Ecole de Musique de Thonon et du Léman. En février, le spectacle musical de l'Anneau est redonnée à deux reprises au Palais des Congrès à Evian avec grand succés. En avril, la société participera avec brio au Concours National Supérieur de Musique de Grandcamp-Maisy en Normandie. Cette même année au mois de juin, elle organise le Festival des Musiques du Chablais. Ce rendez-vous musical des sociétés musicales du Chablais rassemble alors quelques 800 musiciens dans le coeur de la cité pour un week-end trés convivial où le plaisir de jouer est le premier objectif.

En 2007, L'harmonie renouvelle son classement en Excellence lors du concours national organisé à Oyonnax.

2008 - 2012. La présidence de l'association est assurée par Christian Bezieau.

Décembre 2010, concert avec Guy Touvron, trompettiste de renommée mondiale.

101219_002.jpg

En 2011, une tournée musicale est organisée à travers un voyage de 4 jours ponctué de deux concerts, l'un à Fleury-Saran près d'Orléan, l'autre à Chenove près de DIjon.

En 2012, la Chablaisienne prend un nouveau tournant en accédant au titre d'Honneur avec la note de 18/20 au concours national des musiques d'harmonie à Audincourt. La même année, à l'occasion de son 110ème anniversaire, elle interprète une pièce réalisée par Antoine Brouze pour cet événement : la 4ème aiguille.

En 2014, Cécile Laruaz est élue présidente.

Les concerts se succèdent avec un succès grandissant. Les Airs d'opéra, un événement magnifique avec la participation de Christine Schweizer, organisé par trois choeurs du Chablais au printemps 2014 fait salle comble deux jours de suite à la Grange au Lac.


Janvier 2015, sur décision de la Mairie de Thonon, les deux harmonies de Thonon fusionnent. Le nouvel orchestre prend le nom de "Harmonie Chablaisienne de Thonon et du Léman.